Qui peut faire une demande d’ESTA ?

Nouvelle destination à la mode pour de nombreux Français, les États-Unis offrent d’infinies possibilités en termes de découverte. Ses parcs ainsi que ses villes festives attirent des millions de touristes chaque année. Avez-vous envie de vous rendre au pays de l’oncle Sam ? Vous devez alors obtenir un ESTA : voici comment procéder !

 

ESTA, un document obligatoire pour les touristes d’un pays éligible au Programme d’Exemption de Visa

Pour se rendre aux États-Unis, il est impératif de se munir d’un passeport et d’un visa. Le dernier document prouve que vous êtes autorisé à vous rendre sur le territoire américain, et ce, pour une certaine durée et pour un motif spécifique. En d’autres termes, il vous permet d’être en règle avec les autorités. Pour plus de précisions, rendez-vous sur le site http://www.dalaura.fr .

Cependant, depuis 2009, il existe un accord entre les États-Unis et certains pays. Les ressortissants de ces derniers sont exempts du visa. Par exemple, les touristes de nationalité française ou belge qui souhaitent voyager aux États-Unis peuvent faire la demande d’ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Ce document est également obligatoire pour les enfants et les bébés.

La demande de visa pour les États-Unis n’est indispensable que si le touriste français souhaite séjourner sur le territoire américain pendant plus de 90 jours consécutifs. Pour obtenir l’ESTA, il suffit de vous rendre sur le site accrédité pour le système électronique et de remplir le formulaire. Le délai moyen pour l’obtention de l’autorisation électronique de séjour aux États-Unis est de 72 heures.

L’ESTA est destiné à ceux qui voyagent aux USA pour des raisons professionnelles et qui remplissent certaines conditions

Cette autorisation électronique de séjour est également destinée aux Français ou Suisses qui ont pour projet d’effectuer un voyage aux États-Unis pour des raisons professionnelles.

Tout comme les touristes, la durée maximale de votre séjour sera de 90 jours. Au-delà de ce délai, vous serez dans l’obligation d’obtenir un visa classique. Il est important de préciser que l’ESTA n’est pas accepté aux frontières terrestres. Cette autorisation ne concerne que les voyages d’affaires par compagnie aérienne ou maritime.

Par ailleurs, depuis quelques années, une nouvelle condition a été ajoutée. Bien que vous soyez français, l’ESTA vous sera refusé si vous êtes rendu en Iran, en Irak, en Libye, en Somalie ou au Soudan depuis 2011. De plus, l’autorisation électronique de séjour aux États-Unis ne vous sera pas accordée si vous avez la nationalité (binationaux) de l’un de ces pays.

Enfin, l’ESTA est destiné uniquement aux voyageurs qui ne présentent aucun risque pour la santé des Américains ou la sûreté des États-Unis.